Non mais non je ne joue pas les voyeuses, tu rigoles, je fais dans l’anthropologie sociale, tu me prends pour qui ? D’abord, j’ai un job moi, mon ami, et j’ai des responsabilités dans des blogs. Soit je suis rédac’ en chef de mon équipe que je constitue avec moi-même et moi, soit je suis pigiste pour les pages socio de ce blog-ci. Car oui, c’est en mémoire de mon maître Pierre Bourdieu que j’observe et non regarde la six, la trois, la une et autres chaînes… L’éventail est largement large. Et ne crois pas que comme mes collègues « Je tombe dessus en zappant », que je « jette un œil par curiosité », que « j’ai vu ça chez mon voisin ». Ils ne « regardent » pas Plus belle la vie, mais connaissent Blanche, Sonia, et Myrta. Ils ne regardent pas non plus Grey’s Anatomy mais savent que le toubib est le docteur Mamour.  Non mais c’est juste parce qu’ils sont tombés dessus un soir en zappant jusqu’à la sept pour aller sur Arte et son théma « La virgule et Proust. Pourquoi  »….
Moi je totaly déculpabilise, vu que j’ai une mission d’observation, et que je me dois de regarder Plus belle la vie du docteur Mamour de l’amour dans le pré du maillon qui veut gagner la place de l’amour de la gloire de la beauté du Zodiaque.
Et si je verse une larme quand Magali de la Starac qui est grosse et petite gagne, c’est juste parce que je pense à tous les petits gros malheureux de la terre qui gagnent pas la Starac parce qu’en plus d’être petits gros ils sont moches et malades.
Et si je me sens légèrement excitée à la vue de Cédric de la Nouvelle Star, c’est seulement parce qu’il a une voix exceptionnelle et pas parce qu’on dirait une photo de mode… Nan, mais tu crois pas que je vais soutenir un mec juste parce qu’il une belle gueule… Suis pas comme ça moi !
Non mon ami, la sociologie ça demande un minimum de sérieux, je veux dire l’anthropologie sociale. Si je fais un distingo c’est pour que tu ne confondes pas cette anthropologie là avec l’anthropologie biologique nettement différente puisqu’elle ne se consacre qu’au corps humain. Et que d’ailleurs en narkéo on ne dit plus narkéoanthropologie, mais narkéotanataulogie. Bon, je me perds là, et c’est pas le moment….
Et voilà pour une note et juste pour le plaisir parce que ça fait un bon moment que le Levraoueger est le seul à se décarcasser pour ce blog, je vais briser là et découper mon discours en deux parties. Tu viens donc mon ami de lire la partie théorique une sorte de préambule à la note prochaine. Un préambule le mot est d’ailleurs fort bien choisi car c’est dans un pré que je t’emmène avec moi à la note suivante.

Par Mélimélo